Rufusdrums.com

Cours de batterie sans stress!

Récemment remise au jour avec le Yamaha Sub Kick, l'idée - d'inverser la phase d'un petit haut parleur pour
reproduire des infra basses (-100Hz) - est utilisé par les ingénieurs de studio depuis belle lurette.
 
Un Sub Kick maison est très simple et pas cher à fabriquer. Je ne dis pas que il est aussi performant que celui de Yamaha, mais il est nettement moins cher.

Télécharger le fichier PDF

Sub kick maison.


Rufus O'Callaghan.  23.01.2005.

Récemment remise au jour avec le Yamaha Sub Kick, l'idée - d'inverser la phase d'un petit haut parleur pour
reproduire des infra basses (-100Hz) - est utilisé par les ingénieurs de studio depuis belle lurette.
 
Un Sub Kick maison est très simple et pas cher à fabriquer. Je ne dis pas que il est aussi performant que celui de Yamaha, mais il est nettement moins cher.
 
Il faut un haut parleur de 6 à 8 pouces de diamètre. Lorsque on y pense, presque tous le monde en possèdent
ici ou là. Nous avons utilisés l'haut parleur d'un casque Hi Fi cassé, et l'haut parleur d'autoradio de ma
Peugeot 309 ! Il n'y a pas besoin d'un haut parleur haut de gamme, il faut simplement qu'il soit souple.
Contrairement a ce qu'on peut penser, l'haut parleur n'a pas besoin d'avoir plus de 8 pouces de diamètre pour
produire une bonne "patate" dans les graves.
 
Ensuite, il faut prendre un câble XLR, enlever la fiche femelle et dénuder les fils. Maintenant il faut inverser
la phase de l'haut parleur en croisant le sens des fils connecteurs; le fil positif sur le connecteur négatif et
vice versa. L'haut parleur est désormais un gros microphone à membrane. Pour vérifier il est hors phase il
suffit de parler dedans comme pour un microphone normale.

Dans sa forme le plus primitive, il est possible de l'utiliser le sub kick maison presque tel quel. Nous avons fait un trou dans une boite à chaussures (!) et placé l'haut parleur dans sa moitié supérieure et positionné la boîte devant la peau de résonance de la grosse caisse.

Le son obtenu nous a agréablement surpris. Il y avait beaucoup de gain, donc nous avons utilisé un DI avec un tampon (pad) de -40dB. Il est aussi possible de faire de même avec une console en utilisant le bouton atténuateur.

Le sub kick maison a produit un assez large gamme de fréquences. Nous avons tout de suite employé un filtre bas passant car les fréquences en dessous de 60/75 Hz sont inaudibles et peuvent aussi sérieusement endommager le système d'écoute, SOIS PREVENU !

Nous avons aussi coupé les fréquences au dessus de 300Hz car l'idée principale était d'exploiter les infra graves (100/200Hz). Notre haut parleur captait aussi les résonances de la boite de chaussures, donc nous l'avons amorti avec un peu de tissue, pour diminuer la résonance.
 
Le son que nous avons obtenu était vraiment géniale et très utile dans un contexte rock/métal (où n'importe
lequel autre contexte musicale) qui requit un son de grosse caisse "lourd". Cependant, un son de grosse
caisse ne se mesure pas seulement par ses graves.

Nous avons aussi mise un Shure SM57 (ou micro au choix) à l'intérieur de la grosse caisse pour capturer les fréquences hautes de l'impacte de la batte sur la peau de frappe. Le mélange obtenu nous a fournit avec un son de grosse caisse très dynamique sur un large bande passant.
 
Et voilà, il est possible de se fabriquer l'équivalent d'un Yamaha Sub kick pour presque rien. D'accord, ça n'a
pas la même allure, ce n'est pas peut être aussi performant et j'hésiterais à le faire sortir du studio, mais çavaut la peine de l'essayer.